Les Métallos sont là : la section locale 9329 remporte le prix Jefferson 2021 du district 6

La section locale 9329 des Métallos représente les employés affectés au service et le personnel infirmier autorisé d’une maison de soins de longue durée dans une région rurale de l’Ontario. Lisa Cook, présidente de la section locale depuis trois ans, a soumis la candidature des unités de soins de longue durée de sa section locale aux prix Jefferson 2021 en raison de l’incroyable compassion et du courage des membres durant les deux sérieuses éclosions de COVID-19 survenues chez CV Homes, où ils travaillent. À cause des sacrifices qu’ils ont faits pour sauver des vies, mettre fin à la propagation et appuyer les résidents isolés du reste du monde, la SL9329 du district 6 s’est vu décerner le prix Jefferson 2021 du district 6.

La maison de soins infirmiers en question a été la première de la région à vivre une éclosion de COVID. «C’était effrayant compte tenu du grand nombre de familles touchées : les partenaires de nos membres et leurs enfants ont perdu leurs emplois et ont dû rentrer chez eux, et certains de nos membres ne rapportaient plus qu’un salaire à la maison. En dépit de cela, tout le monde est monté au créneau», a déclaré la présidente.

Comme nos collègues à cet établissement étaient constamment exposés au virus et au risque de le propager, les membres de leurs familles avec qui ils vivaient se sont retrouvés sans emploi et n’étaient plus autorisés à se rendre au travail. Afin d’assurer leur sécurité et de permettre à leurs partenaires de continuer à travailler, certains membres ont déménagé ensemble et ont partagé des logements.

Pendant deux mois, plusieurs membres, dont des mères avec de jeunes enfants, ne pouvaient communiquer avec leurs familles que par ordinateur. Une de ces consœurs, qui a quitté son foyer pour que son conjoint puisse travailler, a quatre enfants de moins de 12 ans; une autre a deux enfants de moins de sept ans et une troisième a deux enfants, dont un a 12 ans et l’autre 10 ans.

«Nous n’avions pas d’autre solution. Même mes deux enfants ont été renvoyés de leur travail le jour même où l’éclosion à l’établissement a été annoncée; ils ont immédiatement perdu leur emploi», a expliqué Lisa Cook.

«Les membres de nos familles et nos amis ne voulaient pas nous fréquenter parce qu’on était au beau milieu de tout cela et qu’il y avait alors tellement d’inconnus. De toute évidence, nous avons beaucoup appris depuis, mais à ce moment-là personne ne savait s’il était sécuritaire de se rendre à l’épicerie après le travail vêtus de nos uniformes.

«Quand on sortait en uniforme, on nous regardait presque toujours de travers. Nous étions des héros parce que nous faisions le travail, mais sortir en public ainsi habillés soulevait la crainte chez les gens parce qu’ils ne savaient pas si nous propagions le virus.»

La maison de soins infirmiers a perdu un quart de sa population résidente en raison de la COVID, et 29 des 110 membres du personnel ont été déclarés positifs. Un membre du personnel a dû être hospitalisé et branché à un respirateur. La plupart de celles et de ceux qui ont contracté la COVID souffre toujours de ses effets à long terme, notamment palpitations et troubles respiratoires.

Pendant l’éclosion, nos membres devaient tous s’atteler à la tâche. Peu importe le service où on travaillait, il fallait aller là où on avait besoin de nous. Le personnel du service de diététique devait collaborer à lever ou à changer les résidents parce qu’il y avait trop de membres absents en raison de la maladie.

«Nous formions une équipe. Nous nous sommes entraidés afin d’offrir les meilleurs soins possibles malgré le manque aigu de personnel. Le personnel infirmier travaillait des quarts de 16 heures, 14 jours d’affilée. Les membres venaient quand ils le pouvaient et portaient une longue blouse comme EPI pour tenter de se protéger», a expliqué Lisa.

 Section locale 9239

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7